Réalisé par Jacques Boulanger,

psychiatre, psychanalyste et formateur indépendant à Toulouse.

jacquesboulanger.com

Le courant psychanalytique français a du mal à tourner la page de la spéculation intellectuelle pour se réconcilier avec les sciences expérimentales. Par un conservatisme qui le caractérise toujours, il est resté longtemps attaché au premier modèle théorique freudien du fonctionnement de l’esprit (inconscient, préconscient, conscient) et à la première théorie des pulsions (plaisir/déplaisir). Les premières œuvres de Freud, en effet, ont été rapidement traduites en français, tandis que celles de la deuxième période (pulsion de mort, masochisme, surmoi) l’ont été tardivement. Ainsi une part de ce courant reste-t-elle fixée aux développements spéculatifs des écrits freudiens de la période dite métapsychologique (1915) ...

La psychanalyse est d’abord une science de la nature

Sites amis

«Le monde s’ensommeille par manque d’imprudence» J.Brel, «Jojo».